Sénégal: Pèlerinage à la mecque édition 2018 – Abdou Aziz Kebe tire un bilan satisfaisant

Sénégal: Pèlerinage à la mecque édition 2018
Sénégal: Pèlerinage à la mecque édition 2018

 

Standard Fatou Ndiaye

A section quelques manquements, l’édition 2018 du pèlerinage à la Mecque s’est behavior dans de bonnes conditions. C’est du moins l’avis est du délégué général au pèlerinage aux lieux holy people de l’Islam, Abdou Aziz Kébé, qui a rencontré la presse hier, jeudi 18 octobre.

Le délégué général au pèlerinage aux lieux holy people de l’Islam, Abdoul Aziz Kébé, tire un bilan satisfaisant du Hajj 2018. Mieux, dit-il, l’édition de cette année a été mieux préparée que les deux derniers pèlerinages (2017 et 2016) à la Mecque. Le satisfecit du délégué général au pèlerinage aux lieux holy people de l’Islam est motivé standard le fait que les visas ont été délivrés à temps, souligne-t-il. Abdou Aziz Kébé soutient que tous les pèlerins ont reçu leurs visas au moins une semaine avant le départ. La réussite du pèlerinage 2018, c’est aussi, selon Abdou Aziz Kébé, la réduction du temps de séjour aux lieux holy people de l’Islam.

De 26 jours, en 2016, la durée du voyage a été ramenée à 20 jours, en 2018. Parmi les avancées du Hajj de cette année, la Délégation générale au pèlerinage aux lieux holy people de l’Islam se réjouit du fait que tous les pèlerins ont reçu leurs bagages et qu’aucune perte n’a été déclarée. Des améliorations ont été aussi notées dans le transport terrestre des pèlerins sur les locales du pèlerinage auto, des transport neufs offrant des commodités nécessaires ont été affrétés à la Délégation. Cependant, Abdou Aziz Kébé reconnait l’insuffisance du nombre de transport alloués. La restauration, selon Abdou Aziz Kébé, a été bien gérée pendant les étapes de Médine et de la Mecque.

Toutefois, souligne-t-il, les couacs notés à Mouna sont dus à un contractuel qui n’a pas respecté child commitment. La responsabilité assurance de la Délégation est engagée dans l’affaire, reconnait Abdou Aziz Kébé. S’agissant des problèmes notés dans l’hébergement à Mouna, Abdou Aziz Kébé, soutient que les manquements décelés sont causés standard des Sénégalais installés en Arabie Saoudite, non comptabilisés standard la Délégation et qui se sont infiltrés dans les lieux d’hébergement.

En outre, il est revenu sur la surenchère entretenue standard certains privés. A l’en croire, la spéculation sur le prix du bundle chez des voyagistes privés est due versed que ces derniers cherchent des benefits liés à leurs dépenses et administrations offerts. Mais, prévient il, une règlementation devrait être définie standard le Cahier de charges. Les disfonctionnements, il en existe. Et, pour Abdou Aziz Kébé, ils sont principalement dus à l’insuffisance des missionnaires et l’absence de fiches de renseignement sur le séjour pour les pèlerins.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*